Éviter le stress avec les apports bénéfiques de l’oméga 3

stress1

On connaît tous combien l’oméga 3 peut être bénéfique pour le cerveau et le sang. Les chercheurs ont trouvé un autre aspect de ce composant qui lui attribue une performance dans la régulation du stress. Cela, à travers l’endocannabinoïdes qui favorise la connexion des neurones.

L’impact du stress

Devant une situation quelconque, il est possible qu’on stresse. Mais,  la réaction de chaque personne n’est pas la même. En effet, il y a des individus qui stressent plus que les autres et deviennent anxieux, tandis qu’il peut y avoir des personnes qui ne sont pas trop affectées par le problème. Dans tous les cas, il est nécessaire de savoir que selon des chercheurs de l’INRA et de l’INSERM, la consommation de l’acide gras, oméga 3, peut impacter sur cette différence d’humeur. En en effet, en limitant la consommation d’oméga 3, le cerveau n’arrive pas à produire une quantité suffisante d’endocannabinoïdes. Ce qui cause des actes dépressifs conséquents chez les sujets de l’étude, entre autres, des souris et des personnes âgées. Par ailleurs, avec une teneur élevée de cet acide gras dans le sang, les comportements dépressifs étaient moins remarquables.

Comment cette action fonctionne ?

Selon les chercheurs, c’est un noyau accumbens se situant au centre du cerveau qui se charge de réguler les émotions des individus. Ainsi, le rôle de l’endocannabinoïdes est de rendre plus plastique la connexion entre les neurones dans ce noyau. Il permet également de réduire l’anxiété en rétablissant le mécanisme de dépression à long terme ou LTD. En somme, l’endocannabinoïdes permet de favoriser la plasticité des neurones dans le noyau accumbens et ainsi, permet au cerveau de résister avec pertinence au stress et à l’anxiété. Cela, étant donné que l’oméga 3 favorise la sécrétion d’endocannabinoïdes.