La maladie de Lyme, une pathologie émergente complexe

lyme1

Les maladies qui touchent la population sont de plus en plus nombreuses. Les médecins font ce qu’ils peuvent, mais dans certains cas, la guérison est loin. La maladie de Lyme se trouve être un sujet de révolte pour les victimes en colère.

Présentation et manifestation de la maladie

La maladie de Lyme est une maladie bactérienne qui rend le patient invalide. Les bactéries appelées « borréliose » se transmettent par piqûre de tiques. Ces insectes se propagent de plus en plus au centre de l’Europe. En effet, il habite dans les bois, les prairies ou les parcs. La manifestation de la maladie se fait en trois stades. En premier lieu, la maladie cause une petite tache rouge appelée « érythème migrant » qui s’agrandit sur la morsure pour enfin s’éclipser. Ce symptôme apparaît dans les 3 à 30 jours après la piqûre. En second lieu, il y a les troubles neurologiques qui commencent à s’afficher. En dernier lieu, le patient a des soucis plus graves au niveau de l’articulation ou autre avant son invalidité.

Les malades en colère

La « Lyme sans frontière » est une association de malades qui révoltent contre le fait qu’ils n’ont pas eu le traitement correspondant à leur maladie. La maladie de Lyme est plus facile à soigner si le traitement se fait tôt. Toutefois, plusieurs raisons font que la maladie s’avère mal diagnostiquée. Tout d’abord, les premiers symptômes sont rarement perceptibles. Les érythèmes peuvent se montrer dans les cheveux ou autres emplacements sans qu’on le sache. Ensuite, la seconde phase de l’évolution de la maladie peut se confondre avec d’autres pathologies. Comment peut-on tout de suite dire qu’on a la maladie de Lyme après une simple fatigue ? Les médecins redoutent les surdiagnostics concernant les symptômes. Enfin, les patients de l’association témoignent une négligence dans leur prise en charge. Le gouvernement promet donc d’établir un nouveau plan d’action concernant l‘expansion de la maladie de Lyme en France.