L’alcoolisme et son impact dans la vie de famille

alcoolisme1

De nos jours, l’alcoolisme est une maladie qui atteint de plus en plus de personnes. Que ce soit par simple habitude ou suite à un traumatisme, les raisons qui peuvent pousser à avoir ce genre d’addiction sont très nombreuses. Si les impacts sur la personne alcoolique sont plus qu’évidents, il ne faut pas oublier que cette addiction en a également sur son entourage. Même peu analysée, il faut savoir que le rapport entre l’alcoolisme et la vie de famille est des plus importants.

Les effets de l’alcoolisme sur la vie de famille

Pour la plupart des personnes ayant un proche alcoolique, la vie de famille n’est jamais sereine. En effet, les différentes conséquences que peuvent entraîner cette addiction poussent souvent la famille à se déchirer. Entre les cris, les hurlements et parfois même la violence qui peut naître des affrontements, la famille et les proches souffrent tout autant que la personne alcoolique elle-même. Pour ces différentes raisons, la recherche d’une sortie à l’alcoolisme est très importante. Une fois que cela passe, il est pourtant possible de retrouver la vie de famille qui existait autrefois sans aucun problème.

Les différentes étapes qui affectent la vie de famille

En tout, il existe 4 phases qui définissent la vie de famille et de l’entourage d’une personne alcoolique. La première consiste à plus ou moins ignorer le problème. Durant cette phase, le malade tout comme son entourage tentent par tous les moyens de faire comme s’il n’y avait pas de maladie et que l’alcoolisme pouvait encore être arrêté à tout moment. La seconde étape consiste à désigner un faux problème. Dans ce cas, c’est souvent l’alcool en lui-même qui est considéré comme fautif dans la situation. Dans la troisième étape, l’alcoolique tout comme son entourage commence à voir le vrai problème, mais fait tout pour le cacher. Aux yeux de la société, ces derniers font comme si le souci n’existait pas. C’est seulement après une thérapie contre l’addiction que la quatrième étape apparaît. il s’agit d’une nouvelle phase d’adaptation où le patient comme sa famille doit apprendre à vivre normalement.