Les psychanalystes et les exigences établies

psychanaliste1

Etre un psychanalyste n’est jamais chose facile. Il faut une rude formation et une large durée d’expérience pour se perfectionner dans ce métier.

Présentation des psychanalystes

Les psychanalystes sont les médecins spécialisés dans le traitement par inconscient. La relation entre patient et psychanalyste s’avère très stricte et très complexe. Il y a des règles à respecter pour que le travail se passe dans la perfection. Dans cette enquête, deux spécialistes ont répondu aux questions sur les exigences durant la liaison entre les deux partis. Il y a eu Serge Ginger le psychothérapeute et Pascal Jocteur Monrozier le psychanalyste. Ne soyez plus étonné face aux silences et aux diverses réactions de votre psy.

Exigences dans la relation thérapeutique

Le point essentiel à insister concerne surtout les avis et les affirmations dits aux patients. Tout d’abord, le silence de votre psy est surtout le moment où vous deviez vous remémorer vos souvenirs afin de voir clair dans la situation et le passé aussi douloureux qu’il soit. Il est totalement nécessaire qu’un psychanalyste ou psychothérapeute reste objectif durant toute la séance. Il n’a donc pas le droit d’émettre des jugements rudes à ses patients lors d’un mauvais choix. Il doit également rester neutre dans toutes ses affirmations. Il ne peut pas raconter sa vie ou donner un avis subjectif concernant les faits. Cependant, il peut provoquer discrètement ses patients pour améliorer le résultat de la séance. Il est évident que ce genre de procédé ne va pas se passer au-delà de la thérapie, il faut attendre que la relation patient-médecin soit déjà bien établie. Il peut également faire en sorte que cette thérapie se déroule bien en adoptant une méthode plus existentielle. Le thérapeute a pour but d’ouvrir l’esprit de son patient. Pour y arriver, il peut faire des exemples en se basant sur du concret ou en allant dans le sens ou à l’opposé du patient.