Les maladies pulmonaires, une pathologie grave

pulmonaire1

La maladie pulmonaire est une pathologie grave. Certains patients sont même menés à la mort suite à quelques soucis pulmonaires.

Exemples de victimes

Récemment, la maladie pulmonaire était célèbre dans le monde de la politique. En effet, Jacques Chirac, l’ancien dirigeant de la France venait d’être hospitalisé. A 83 ans, une infection pulmonaire lui a causé des séjours à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. L’origine de cette infection n’a pas été exactement déterminée. Toutefois, on suppose la venue de bactérie dans l’organisme. Des études ont démontré que cette maladie a un lien avec les accidents vasculaires cérébraux. En effet, le Président a été victime d’un AVC le 2 septembre 2005. De plus, on a pu constater que c’est ce genre de maladie qui a tué Nelson Mandela le 5 décembre 2013 à l’âge de 95 ans. Il est à noter que pour ce dernier, la maladie s’est manifestée quatre fois.

Manifestation de la maladie

Un malade plus ou moins âgé est toujours vulnérable face à un problème pulmonaire. En effet, elle endommage la respiration. Les premiers symptômes se manifestent par des toux, essoufflements et douleurs au niveau du thorax. Ces symptômes sont accompagnés par des fièvres. L’organisme des personnes plus âgées a du mal à se défendre face aux infections. C’est pourquoi il est important de le traiter le plus rapidement possible. Les antibiotiques sont les remèdes les plus certains. Il faut tout de même voir un médecin pour savoir la situation exacte de la maladie. La durée de rétablissement ne dépend que des conditions physiques et de la force de l’individu. Elle peut être de 48 heures ou plus selon le patient. Les victimes d’AVC ont surtout une pneumopathie d’inhalation. De ce fait, les aliments de l’estomac se refoulent dans l’appareil respiratoire. Dans ce cas, il faut à la fois avoir recours aux antibiotiques et mettre le patient sous oxygène.