Le contrôl d’un bras virtuel à partir d’un exosquelette

exosquelette1

Actuellement, il est devenu possible de contrôler à distance des objets grâce à une main virtuelle. Après de longues recherches, les scientifiques américains ont découvert une méthode pour contrôler un personnage d’un jeu vidéo en utilisant un exosquelette. Une technologie qui a été testée sur des singes, mais qui sera bientôt adaptée pour les humains et notamment ceux qui sont sujets de tétraplégiques.

Une expérimentation sur des singes

Les recherches entreprises par des scientifiques du Duke Centre for Neuroengineering de Durham ont abouti à la découverte d’un nouveau moyen de contrôler à distance les bras d’un joueur dans un jeu vidéo. Le principe consiste à l’usage des activités électriques des primates. Pour tester, des singes ont été utilisés. L’objectif de l’expérimentation était de les apprendre à explorer un espace virtuel en utilisant les mains d’un personnage. Les sujets testés devront détecter un objet particulier. Afin de leur motiver, une récompense est offerte à ceux qui réussissent. Les résultats ont été plutôt satisfaisants, car si pour un des sujets testés, il a fallu neuf essais pour réussir, il n’en a fallu que 4 pour réussir.

Un exosquelette  pour les humains en vue

L’objectif de cette recherche et de cette expérimentation n’est pas totalement pour les singes, mais surtout dans le but de trouver des solutions pour les humains, notamment pour ceux qui sont atteints d’une paralysie. D’après les dires des chercheurs et plus précisément du co-directeur du Duke Centre for Neuroengineering Miguel Nicolelis, si cela a été possible, il sera beaucoup plus simple pour les humains. Ainsi, des études sont en cours sur la recherche d’une nouvelle technologie pour appliquer cette technique sur ces personnes. Ainsi, grâce à cet exosquelette robotisé, les personnes tétraplégiques pourront ressentir ce qu’est le plaisir de marcher, de tenir un objet.