La commande des activités grâce au décryptage des codes du cerveau

icm11

Les chercheurs ne cessent d’impressionner grâce à leurs idées ingénieuses qui ont abouti à la création d’un dispositif ou d’un outil. En 2014, les premières expériences sur un atterrissage à distance et mentalement de l’avion Diamond DA42.

Des dispositifs de commande à distance

L’initiateur d’une telle recherche n’est ni plus ni moins qu’un ingénieur aéronautique au sein de l’université technologique de Munich, Tim Fricke. Il a d’abord créé l’EEG ou l’électroencéphalographie qui est un dispositif permettant de trouver, de décoder et ensuite d’analyser les signes envoyés par les neurones. Mieux encore, grâce aux équipements de très haute technologie, le cerveau-machine notamment le ICM, ou BCI, brain-computer interfaces, ou BMI, brain-machine interfaces, il est aujourd’hui devenu possible de connecter directement le cerveau avec un ordinateur. Les données ainsi que les signaux qui sont envoyés par le cerveau seront directement traités et traduits en commandes. Cela permettra par exemple de faire bouger un fauteuil roulant ou contrôler un vol. En effet, grâce à ces dispositifs, des pilotes ont pu assurer un atterrissage en plein brouillard.

Comment est-ce que les informations sont traitées et transformées en commande ?

Afin de tester l’EEG, les chercheurs ont décidé de mettre au niveau de la tête et plus précisément sur le cuir chevelu du sujet à expérimenter des électrodes. Ces derniers ont pour fonction de capter les signes électriques circulant au niveau de la tête lorsque les cellules nerveuses effectuent des activités. Le décryptage de ces signes se fait par la suite par le biais d’un logiciel spécial. Ce dernier devra par la suite analyser de nombreuses données afin de déterminer le profil du sujet en question, étant donné que le fonctionnement du cerveau de chacun n’est pas le même. Ce n’est qu’après que ces codes seront traduits en commandes afin de contrôler diverses activités comme le fait de déplacer une souris par exemple.